Mathilde

Publié le par almanito

Elle est souvent assise sur un banc, Mathilde, de préférence face à la mer, parfois au coeur de la ville.

Elle connait bien tous les bancs, Mathilde, car elle vit, mange, rêve et dort dehors.

Nous avons un peu sympathisé, un peu seulement parce que Mathilde se confie rarement et qu'elle se renferme à la moindre question insistante, un peu parce qu'elle est fâchée depuis longtemps avec le genre humain. Bien trop longtemps.

Alors je savoure comme une victoire quand sur le ton courtois de la dame qui reçoit dans son salon une théière fumante sur le guéridon, elle m'invite à prendre place prés d'elle sur le banc.

Je ne sais quel accident de la vie, qu'elle brutalité sauvage a pu traverser sa route, mais Mathilde a été "toute cassée", ses os, ses jambes, son dos brisés sont "réparés" maintenant, comme elle dit, mais elle reste handicapée à vie.

Pourtant elle a refusé toutes les aides proposées, tant des services sociaux que des particuliers qui l'auraient volontiers accueillie.

Parfois elle disparaît quelques jours, fait le tour de l'île en car, visite, se promène, musarde au gré de sa fantaisie et revient, traînant inlassablement ce caddie de toile rouge qui contient tout ce qu'elle possède.

Une large partie de son allocation handicapée est consacrée à ses obsèques.

-"C'est important, ça, Mathilde?"

-'Ah oui ! On m'a toute ma vie traitée comme un chien, je veux des funérailles de Reine!

Je lui explique un jour avec toutes les précautions nécessaires, qu'avec toutes les différentes aides de solidarité, elle pourrait vivre dans un logement sans écorner sa petite pension....

Elle bondit, furieuse, stupéfaite:

"-Ne me dîtes pas que vous pensez à un logement HLM ! ! ?"

-"Euh...si...j'ai des amis qui y vivent très bien...et moi-même, j'ai rempli une demande..."

Elle glousse à cette seule pensée, me regarde à plusieurs reprises pour se persuader que je parle sérieusement...

-"Oh non, oh non...je n'en suis quand même pas arrivée là!"

Je sens à regret qu'il ne faut pas insister mais je songe aux jours de froid, de pluie, de vent.

Et je la vois, de loin, déjà distraite de sa colère, saluer d'un sourire l'arc en ciel scintillant d'un banc de poisson soudain jailli de l'eau.

Mathilde

Commenter cet article

MARIE 16/01/2014 20:52

Surprenant comme certaines fiertés peuvent être mal placées !... une histoire touchante cependant...

almanitoo 16/01/2014 20:58

Oui, mais on ne peut pas aller à l'encontre de cette fierté qui est aussi une forme de liberté. Après tout, c'est tout ce qui lui reste, alors j'écoute, je suis là, elle le sait et en cas de problème, elle peut lancer un sos. Que faire d'autre?

sereine 23/11/2013 22:30

superbe texte.

almanitoo 24/11/2013 07:46

Merci Sereine au joli nom!

Carole 16/11/2013 21:43

Une forme de liberté peut-être.
La photo qui clôt le texte est très belle aussi.

almanitoo 16/11/2013 22:18

Liberté, mais rejet des autres...

PARADISALIA 15/11/2013 15:15

Touchante scène de vie que tu sais raconter avec beaucoup de tendresse...Bises et bon weekend

almanitoo 15/11/2013 19:32

Bon weekend à toi aussi, merci

Jackie 15/11/2013 14:40

Elle a sa fierté Mathilde...
Tu racontes si bien. !!!
Merci

almanitoo 15/11/2013 19:31

J'aimerais bien qu'elle la mette dans sa poche pour l'hiver, sa fierté...
Merci Jackie

telos 15/11/2013 06:46

elle est revenue la Mathilde se demande Jacques

almanitoo 15/11/2013 19:28

Oui, parce que Mathilde, elle aime bien ça...

Anne-Marie 14/11/2013 23:16

J'aime ton regard empli de tendresse...
( je me suis abonnée à ton blog mais je ne reçois jamais de notifications quand tu publies un nouveau texte..Heureusement, je viens souvent faire un petit tour par ici!)

almanitoo 21/11/2013 20:02

Je ne m'y risquerai pas!
Le plus triste est qu'elle rejette tout contact humain, plus triste peut-être que le fait de dormir dehors, je crois...
Merci de ta visite

In the mirror 21/11/2013 19:52

C'est très touchant ce que tu écris.
Mathilde tient à son autonomie et à sa liberté, elle n'a besoin et ne veut l'aide de personne, c'est sa fierté, il sera difficile de la faire changer d'avis...

almanitoo 15/11/2013 19:29

Je ne sais pas pourquoi, pour ma part, je n'ai eu aucun signalement me disant que j'avais reçu des commentaires...sympa OB! alors merci pour tes petits tours !