AÏSSA

Publié le par almanito

Vous vous souvenez peut-être de ce billet que j'ai publié le 19 avril 2014 sous le titre :

Education sans frontière, qui relatait le cas de ce jeune homme sans papiers, Alkasim Mahamat, qu'on est venu chercher à l'école pour le jeter en prison (4mois!) avant de le reconduire à la frontière, sous le seul prétexte (qui n'a jamais été prouvé) qu'il était majeur.

Dans son court-métrage AÏSSA, qui vient d'être primé avec mention spéciale du jury au festival de Cannes, Clément Tréhin-Lalanne raconte l'histoire de ces jeunes soumis à de révoltants examens pseudo médicaux dont les méthodes datent de 1930 et n'ont aucune valeur scientifique. Clément Tréhin-Lalanne parle du" détournement d'un outil médical destiné à déterminer un âge" . Ces méthodes sont si contestables qu'il arrive aux médecins de rendre un rapport tel que : ossature d'un adulte entre 18 et 30 ans par exemple!!!

Quelle fiabilité.....

On n'est pas à quelques années près, n'est ce pas, surtout lorsqu'il s'agit de renvoyer chez lui un jeune qui ne demande qu'une chose: apprendre, se former pour accéder à un emploi.

Vous allez entendre, en écoutant l'émission de Pascale Clark "Comme on nous parle" qui a pour invité le réalisateur d'AÏssa, les méthodes répugnantes, révoltantes aux quelles ces jeunes sont soumis. Merci d'en prendre le temps, ce sujet est grave et personnellement me rappelle des pratiques proches de certaine "médecine" nazi.

AÏSSA

Commenter cet article

Elsaxelle 01/06/2014 15:33

En parler, diffuser, le crier, le scander pour que cela se sache et que plus aucun homme, plus aucune femme, quel que soit son âge et son origine puisse être libre d'apprendre. Juste apprendre. Et qu'on ne vienne pas me dire qu'ensuite ce sera cet homme ou cette femme qui "prend" le travail des français. Je l'ai tant entendu, tant combattu, tant expliqué que maintenant j'en pleure.
Si tu savais combien de fois, je me sens impuissante et tellement honteuse de toutes les chances que je possède au regard de ceux qui luttent en silence. Merci pour ce message, cette diffusion et ton partage. Merci pour eux.

almanito 01/06/2014 18:38

Et comment te remercier pour ce commentaire, on essaie de diffuser des messages, de simples appels à la solidarité et au partage qui reçoivent si peu d'échos et tant d'indifférence que parfois on se sent bien seules et qu'on en pleure en effet.
J'espère que le film de Clément Tréhin-Lalanne aura quelques résonances dans les consciences, que Aïssa ne sera pas qu'un prix au festival de Cannes sans lendemain...
Merci aussi, Elsaxelle pour tout le réconfort qu'apportent tes mots. Serrons-nous les coudes avant qu'il ne soit trop tard.

Quichottine 31/05/2014 11:23

En tant qu'ancienne enseignante, je sais aussi que certaines familles des pays dont l'état civil est défectueux, déclarent leurs enfants plus jeunes qu'il ne sont dans la réalité pour bénéficier des allocations familiales plus longtemps.

Lorsqu'un élève de CM2 s'amuse à culbuter des petites filles dans les coins, et qu'il te défie du regard du haut de ses 1,80 m tu ne peux pas croire qu'il n'a que dix ans. L'âge osseux peut au moins montrer que sa croissance est tout à fait terminée et qu'il n'a donc pas l'âge qu'il prétend avoir. Nous n'avons aucun autre moyen de le déterminer, hélas, même si c'est méprisable.

Mais, évidemment, ce n'est pas le cas de tous et il ne faut pas en faire une généralité.

Il faudrait punir ceux qui profitent honteusement du système et garder notre confiance pour ceux qui méritent notre aide et font tout pour vivre conformément à la loi.

C'est normal d'aider ceux qui veulent s'en sortir, et de les accueillir, quel que soit le pays d'où ils viennent et leur couleur de peau.

Passe une douce journée.

almanito 31/05/2014 16:20

...à 12 ans, j'avais atteint ma taille adulte, sans être un monstre, je suis considérée comme grande: 1,70...pourtant, dans ma tête, je n'avais que 12 ans...
Heureuse alors que vous ayez résisté à ces colosses!

Anonyme 31/05/2014 16:10

J'ai enseigné dans un LEP. Je pesais 45 kg : certains de mes élèves, français pur sucre, pesaient le double et faisaient 1,80. Largement.

almanito 31/05/2014 13:48

Voilà un exemple très caricatural, mais je n'en discuterai pas.
Le sujet du court-métrage de Clément Tréhin-Lalanne, si tu as écouté l'émission de Pascale Clark, traite du problème de ces jeunes adolescents ISOLES de leurs familles (quand ils en ont encore) qui arrivent absolument démunis de tout. Ils ne viennent pas pour "profiter" de quoi que ce soit, ils viennent pour APPRENDRE, ce qui doit, j'en suis certaine, réjouir l'enseignante que tu es. C'est notamment le cas de Alkasim Mahamat.
N'importe quel adulte ne peut-être que profondément choqué par le sort que nous leur réservons en leur faisant subir ces tests humiliants, sortis d'un autre âge et sans aucun fondement scientifique. Pour Alkasim en particulier, tu peux voir le témoignage un peu plus haut dans les commentaires, de l'un de ses professeurs, Monsieur Policand.
J'ajoute que le fait d'accueillir ce qui ne représente qu'une poignée de jeunes en comparaison à la population européenne, pour les instruire et leur donner les clefs d'un futur plus riant pour eux que ne le fut leur départ dans la vie, ne fera pas s'écrouler nos pays qui crèvent d'abondance. Mais je vois bien, et avec désespoir, que cette phrase écoeurante que l'on entendait jadis :"ils viennent manger le pain des français, ils profitent" revient de plus en plus sur les lèvres...
On est loin des idées de partage dans tout cela et c'est bien triste.

les cafards 31/05/2014 08:24

je l'ai entendu sur Inter et j'ai bondi !!! Rien ne change, jamais ! Tu fais bien d'en parler

almanito 31/05/2014 08:37

Il faut en parler, partout, je sais que vous diffusez pas mal aussi les Cafards, merci.

CathyRose 31/05/2014 05:36

Je n'ai hélas pas le temps d'écouter cette émission mais en lisant Michèle je suis heureuse de savoir que ça va peut-être s'arranger pour ce jeune homme !
Excellent week-end !
Grosses bises
Cathy

almanito 31/05/2014 08:03

Merci de ta franchise Cathy. Je t'ai répondu par mail privé.
Bon weekend.

sereine 30/05/2014 23:58

Si j'écris : le 1er devoir de l'homme est d'être humain. c'est car il l'est rarement.
Le jour de mes 28 ans, quelqu'un m'a demandée si cet annif me faisait devenir majeur = à 28 ans j'en paraissais 18. Mais si on m'avait fait passer des tests de sagesse, et de maturité, j'aurai eu 38 ans !
Alors du quel côté de la frontière aurais-je dû être ?

almanito 31/05/2014 08:12

Je ne sais pas de quel côté ni de quelle frontière on peut parler pour toi étant donné que tu ne t'es jamais trouvée dans la situation de détresse extrême de ces jeunes isolés dans un pays étranger qui se permet de les traiter comme des bouts de viande et de décider de leur vie ou de leur mort sous le couvert de très nébuleux examens choquants et humiliants, de les renvoyer chez eux ou non.
Ravie pour toi que tu "fasses jeune"

In the Mirror/Katia 30/05/2014 23:28

Je recherchais le nom du film "Vénus Noire" c'est exactement à cela que me fait penser cette pratique.
Je viens de finir d'écouter l'émission de France Inter, merci Alma pour la diffusion de ces infos.

almanito 31/05/2014 08:01

Je n'ai pas vu le film mais j'en connais le sujet.
Le traitement que nous réservons aux populations d'Afrique et d'ailleurs n'est pas nouveau, mais je ne pensais pas que de telles méthodes pouvaient encore exister de nos jours dans un pays dit civilisé!
La France pays des droits de l'homme? ah bon?

policand 30/05/2014 19:55

merci de relayer l'info, je suis un prof d'alkasim, un gamin gentil, amoureux des chevaux, sans soucis du bonheur pour un prof...

almanito 30/05/2014 20:02

L'info m'est parvenue grâce à vous au départ et à notre amie du blog Tard le soir.
Comment soupçonner que de telles méthodes se pratiquent dans notre pays, à notre époque?
On ne peut pas savoir et se taire et j'espère que l'info sera reprise et diffusée très largement pour Alkasim et tous les autres.
Merci

Louv' 30/05/2014 18:34

Idem Jonas. Mais tu as raison de faire circuler.

almanito 30/05/2014 19:23

Faisons circuler tous autour de nous, parlons de ces pratiques répugnantes sans aucun fondement scientifique!
Merci Louv'

Jonas D. 30/05/2014 18:18

Impuissance. Colère. Et... le courage de Tréhin-Lalanne.

Anne-Marie 30/05/2014 18:00

C'est terrible, je ne suis même plus étonnée! ( faut-il écouter toute l'émission de Pascal Clarke pour avoir le reportage dont tu parles?)

almanito 30/05/2014 19:37

Excellente idée, je suis si peu habituée à écouter la radio sur le net que je n'y avais pas pensé, merci.

tardlesoir 30/05/2014 19:27

On peut toujours, pendant les chansons, faire avancer le curseur. J'étais tellement intéressée par l'émission que c'est ce que j'ai fait.

almanito 30/05/2014 18:18

Oui, je sais, il faut patienter pendant les chansons et les discours divers, mais vraiment, si tu as le temps, écoute l'émission en entier, je sais bien que si peu le feront...
Le sujet débute au bout de quelques minutes...
Merci Anne-Marie

Carole 30/05/2014 17:49

Oui, ce sont des problèmes que je connaissais. J'ai déjà dû te dire que j'avais eu, une fois, un élève sans papiers.

almanito 30/05/2014 17:52

Oui, je m'en souviens.
Mais ces méthodes aux quelles sont soumis ces jeunes sont ignobles!!!
Comment peut-on accepter cela sans rien dire?

Jackie 30/05/2014 16:54

Merci, il est bon de se rendre compte que ces pratiques "abominables " sont toujours là et il importe de le dire..

almanito 30/05/2014 17:20

Merci Jackie, tu es toujours là pour prendre en compte les nobles causes et dénoncer ce qui doit l'être. Je compte sur toi pour diffuser autour de toi. Merci.

brigitte 30/05/2014 14:35

je lis , j'écoute ....... qui a le droit d'agir sur une vie ?

almanito 30/05/2014 14:43

C'est dit dans l'émission, apparemment c'est légal.

In the Mirror/Katia 30/05/2014 14:29

J'écouterai ce soir.
Rien a changé, je crois, seule la communication l'est et grâce à internet nous devenons informés de ces pratiques.
La croix que le jeune homme porte sur la dernière photo est "la croix d'Agades", une des nombreuses croix touareg ;)

almanito 30/05/2014 16:39

Non, on voit mal sur la photo et elle est jeune, on peu très bien la prendre pour un jeune garçon.

In the Mirror/Katia 30/05/2014 15:38

Oups, pardon, la jeune femme, je suis confuse !

almanito 30/05/2014 14:40

Je ne savais pas. C'est Aïssa, l'héroïne du court métrage.
A ce soir;)

hakunamatata 30/05/2014 12:10

Merci de nous informer sur des pratiques que l'on croyait oubliées... On dit toujours "plus jamais ça"
mais sans plus de conviction que lorsqu'on nous ressasse " a consommer avec modération"...

almanito 30/05/2014 12:16

C'est vrai, nous ne retenons aucune leçon de l'histoire, c'est à désespérer...
Pourtant nous sommes en France et en 2014!
Merci de votre visite et de votre soutien, Hakunamatata, j'apprécie.

tardlesoir 30/05/2014 11:08

Oui, j'ai écouté cette émission et j'ai appris des choses dont je n'aurais pas cru qu'elles existaient dans notre pays.
Aux dernières nouvelles, le préfet sans doute sensible à la pression médiatique, considérerait d'un bon oeil le pourvoi en appel du jeune homme.
Merci Almanito

almanito 30/05/2014 11:18

Merci à toi de m'avoir informée de ces méthodes scandaleuses et révoltantes aux quelles sont soumis des jeunes que l'on traite comme des morceaux de viande, comme au temps des marchés d'esclaves.
Faut-il rappeler que ces jeunes ont fui leur pays au péril de leurs vies dans des conditions atroces, qu'ils auraient préféré rester chez eux s'ils n'avaient été menacé de mort?!