Holly Tourist!

Publié le par almanito

Adieu gentil touriste, à peine ton automobile embarquée, rangée serrée au milieu des autres comme les sardines en boîte à Douanenez, nous avons déjà vidé tes poubelles, ramassé tes papiers gras sur les plages et tes mégots dans les vasques que nous avions fleuries pour toi.

Bien sûr tu es triste de partir quand ici le soleil tape encore pour retrouver tes autoroutes rectilignes et la grisaille de tes villes encombrées. Note bien, sans méchanceté, que tu nous les as bien bouchonnées ici aussi, nos rues, et nos routes pittoresques qui sentent le maquis et les embruns malgré ton pot d'échappement fatigué. Mais on t'en veut pas. Puisque tu pars.

On espère que tu as apprécié la qualité de nos services et notre patience quand au restaurant vous arriviez à quatre pour vous partager une seule et unique pizza arrosée de château la pompe que tu sembles particulièrement affectionner, quand, après tes nuits passées à dormir dans ta voiture, nous t'avons laissé faire tes ablutions aux fontaines publiques et repartir en nous laissant les reliefs de tes repas apportés du continent éparpillés sur nos places...

As-tu été content de l'accueil à l'hôpital où tu es venu soigner tes coups de soleil du second degré et tes piqures de méduses? Et le voyage en hélico pour te rapatrier d'urgence après que tu te sois emmêlé les tongs en haute montagne, c'était sympa? Il était beau, le paysage vu d'en haut, hein! Ne mens pas: on te l'avait bien dit qu'on partait équipé en expédition, non? Bon. Au fait, tes gelures aux doigts, enfin ceux qui te restent, ça va mieux? Et ta vilaine coupure à la plante des pieds, ça cicatrise? Tu le sais qu'on ne marche pas pieds nus en ville? On n'a pas de souliers, dans ton bled, là-haut?

T'es au courant que cet hélico, on l'a entendu vingt fois par jour nous vriller les oreilles pour aller vous tirer d'on ne sait quel pétrin où vous vous étiez fourrés, toi et tes pairs?

Et puis aussi, pourquoi t'es parti crapahuter sur les sentiers sauvages alors que chez toi tu bouges pas tes fesses du canapé? Pourquoi t'es passé raide en mangeant ta glace en plein cagnard devant le musée où tu aurais pu voir une formidable collection de Primitifs italiens? En plus, pour le même prix, t'aurais eu la clim, tu vois, gros malin, toi qui te plaignais de la chaleur!

Je voulais te dire aussi, tous les souvenirs que tu as achetés: ils sont fabriqués en Chine! Si! Pour cent balles de plus, t'aurais eu du made in Corsica, et comme tu en aurais acheté moins, t'aurais pas eu à payer l'excédent de bagage à l'aéroport, tu vois un peu l'économie?

Pareil pour les saucissons que tu ramènes. Comment peux-tu imaginer que nous ayons assez de cochons sur un si petit territoire pour fournir les tonnes de charcuterie que tu as vues dans les supermarchés? Tiens, si ça se trouve, tes sauciflards, ils viennent de l'élevage à côté de chez toi! Regarde donc les étiquettes, va chez les petits commerçants, donne-toi un peu la peine, non d'une coppa!!!

Et puis arrête de suivre les groupes, comme si tu allais te perdre, on va pas te manger!

Allez, bon vent, rentre bien! Je vois que malgré tout tu es heureux et que tu reviendras l'année prochaine. Alors n'oublie pas de rapporter les serviettes que tu as piquées à l'hôtel, sinon on sera obligé de faire encore grimper le prix de tes vacances.

 Holly Tourist!

Allez, la petite viséo en bonus pour la macagne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Mina. 06/09/2014 19:59

Voilà ils sont partis , vous allez respirer...moi je ne connais pas la corse et pas beaucoup voyagé ! finalement j'aime bien rester chez moi sinon un jour de temps en temps vers la mer . ici mes chaussures sont toujours d'accord pour les chemins ...hooo je me suis évadée je crois ! bonne soirée Alma

almanito 20/09/2014 07:26

Bon, dommage, mais tu sais, tu peux ne publier qu'une fois par semaine par exemple...
J'ai longtemps fait comme toi, je me suis baladée chez les autres et un jour j'ai franchi la porte....par curiosité et j'y ai pris goût.
Mes billets sont très inégaux tu verras, sur près de 300, je n'en aime que 4 ou 5 :))
A bientôt Indienne

indienne 20/09/2014 00:30

ET non je n'ai pas de blog Almanito, je n'ai pas le temps... juste celui de me promener sur celui des autres et de m'y faire des amis parfois, et surtout d'échanger même si c'est pas suivi et régulier.
Je vais aller lire tes autres billets et je suis sure que je vais me régaler,et, si pas ok avec toi te le dire. Moi aussi j'aime bien la discute !!
La prochaine fois, je te filerais l'url du blog d'une amie qui aime l'art et la cuisine.
A bientôt
Indienne

almanito 17/09/2014 13:02

Tu sais j' ai traité ce billet avec humour, les lecteurs qui ma connaissent savent que je ne suis pas méchante.
Pourtant je crois avoir été réaliste et ne pas, hélas, avoir donné dans la caricature, et bien entendu il y a parmi ces vacanciers, beaucoup de gens qui se comportent normalement. Sais-tu que cet été, le maire a été obligé de sortir un arrêté pour que les gens ne se promènent pas à poil en ville? J'en ai fait un article d'ailleurs: "mais ne te promène donc pas tout nu".
Je pourrais aussi faire notre autocritique, et là, je n'y mettrais aucun humour. Cette politique menée depuis des décennies du tout tourisme en Corse est en train de massacrer notre pays. Mais c'est une toute autre histoire, que je traite à petites touches de temps à autre et que je ne peux réellement exposer sur un blog, je pense que tu le comprendras.
As-tu un blog Indienne? Je viendrais volontiers te faire une visite, mais si tel est le cas, tu n'as pas mis ton url.
Merci de ta visite, j'aime bien la discute;) à bientôt

indienne 17/09/2014 11:56

J'ai apprécié ton style, ta verve etc. quoique ta caricature m'a parfois un peu gênée... Tu préfères bien sur le "bon touriste". Nous préférons tous le "bon" touriste, moi la première qui vit dans la capitale la plus visitée du monde !
Sauf que ceux qui viennent hors des périodes estivales sont souvent des privilégiés (quels que soient leurs privilèges financiers ou autres) tandis que les autres, les hordes assoiffées de soleil et de mer sont souvent obligés de venir enrichir le troupeaux qui vous envahit. Sauf qu'il n'y peut rien, ce pauvre beauf si sa boite l'oblige à partir à la même date que tout le monde et que c'est le seul moment où il peut embarquer ses gamins et être ensemble, quitte à être au camping et à bouffer 1 pizza pour 4.
Tu me diras qu'il n'est pas obligé d'être incivil mais dans ton portrait il n'y a pas que la critique de l'incivilité, il y a la critique du pauvre type en vacances sans culture qui fait des conneries. Il y a la critique du type qui ne sait même pas que les primitifs italiens existent.... la faute à qui ???
C'est juste cela que je voulais noter car hormis ton style que j'aime beaucoup (je viens de te découvrir), ça m'a un peu chatouillé.
Et je fais partie des privilégiées qui peuvent venir dans ton beau pays hors les sentiers battus sans me cogner la foule...
Seulement, je trouve que cet agacement contre les touristes juilletistes/aoutiens est symptomatique de la France du Sud (ma mère y vit, je sais de quoi je parle). Ailleurs, notamment en Italie où je vais régulièrement, même en période de foule estivale (ils ont les mêmes touristes!), jamais on ne sent cela. En discutant avec eux dans leur langue, ils ont une indulgence qui est à méditer...
Petite pierre à ton édifice, tout l'intérêt des blogs
A bientôt
Indienne

almanito 06/09/2014 20:15

D'après tout ce que je vois de tes balades, elles marchent bien, tes chaussures!
Quand même il faut venir un jour voir la Corse, Mina. tu seras bien accueillie:)

In the Mirror/Katia 06/09/2014 17:28

Que ça fait plaisir de lire ton article !
Je suis si heureuse de ne plus voir ces touristes qui ne savent plus où ils se trouvent, se permettant de faire ce qu'ils n'aimeraient pas que l'on fasse chez eux !
C'est incroyable comme certains manquent d'incivilités dès qu'ils sont en vacances comme si tout leur était permis.
Surtout garde les bien au chaud :)
Je précise comme toi que je ne généralise pas, ils ne sont heureusement, pas tous pareils ...

almanito 06/09/2014 17:46

Non, on les garde pas. On est justement en train de vous renvoyer les derniers lots.
Arrivent maintenant ceux de l'arrière saison qui viennent vraiment visiter, marcher et sont curieux de tout. Cela sont bien plus agréables.
Merci Katia;)

Carole 03/09/2014 22:50

Je te recopie la réponse désabusée que je t'ai laissée sur mon blog.
C'est sans doute le nombre des touristes qui amène ces problèmes en Corse. Ici où ils sont rares et où on leur vend surtout des parapluies, des cirés et des crêpes bien chaudes, on n'imagine même pas cela. Que veux-tu, on ne peut pas à la fois vivre au paradis et s'étonner que des hordes débarquent en envahisseurs. Soit il pleut tous les jours, la campagne se réduit à quelques zones industrielles, et on n'est pas envahi, soit il fait un temps superbe, le paysage est somptueux et... tout le monde vient tout gâcher... Bref, je ne vois pas de remède.
Sinon, à chacun de faire son examen de conscience touristique, puisque chacun est ou est susceptible de devenir touriste.

almanito 04/09/2014 23:08

Excellent, tu m'as fais rire et en plus c'est si vrai, cette histoire de PV!
Je te crois volontiers lorsque tu me dis que le travail d'un maire est ingrat. Mais ici, c'est particulier: imagine que la ruelle où j'habite n'est nettoyée que les jours où un bateau de croisière arrive car c'est par là qu'on fait passer les gens pour les précipiter directement dans la rue commerçante!!! On a vraiment le sentiment que tout est fait pour le tourisme et qu'on se moque de la population.
Je te plains pour ton insomnie chronique. Je ne sais pas comment tu fais pour travailler et assumer toutes tes tâches. Quand je n'ai pas assez dormi, je ne suis capable de rien et je déprime ('c'est rare) Il existe des centres médicaux pour soigner les troubles du sommeil je crois... Tu manques peut-être de lumière et de soleil.... viens donc faire un tour en Corse:)

Carole 04/09/2014 22:53

Dans une ville comme la mienne on ne ferait jamais cela car il fait bien trop froid ! Les maires sont tranquilles ici... Sinon, je ne sais pas ce qu'ils peuvent faire à part envoyer le garde-champêtre (j'ai un papa qui a longtemps été maire d'un village, figure-toi, et franchement c'est ingrat...). A Ajaccio ils doivent avoir une police municipale (mais c'est vrai qu'elle est occupée à mettre des PV aux gens qui font des créneaux et reculent donc en sens interdit...)
Sinon, je suis complètement insomniaque, ça laisse du temps (là je blague, c'est horrible en fait).

almanito 04/09/2014 06:31

Oui, c'est un peu tout cela et c'est bien triste. Les personnes qui viennent en été ratent des tas de choses à visiter, il y a des trésors dans les petits villages de l'intérieur, un patrimoine il est vrai peu mis en valeur car on préfère accélérer le tourisme de masse. Mauvais choix à mes yeux. Tu as tout à fait raison de souligner ces transhumances organisées, c'est bien le mot: on conduit le touriste là où l'on veut qu'il aille pour lui faire acheter des produits bien précis. Les gens suivent... dommage.
Mais il ne faut pas croire que ce sont les plus modestes qui laissent les papiers gras derrière eux, c'est le fait de tous. Tu vois, je serais curieuse de voir ce qui se passerait si j'allais garer ma voiture sur une aire de jeu dédiée aux enfants pour y dormir et y faire ma toilette le matin avant de repartir, dans une ville comme la tienne. Très mauvaise attitude de la part des maires qui provoque la colère des habitants.
Question: Quand dors-tu Carole?

Carole 04/09/2014 01:06

Non bien sûr. En fait je voulais juste dire que l'abus de tourisme, c'est un peu le prix à payer lorsqu'on habite dans certaines régions. Peut-être qu'au fond le touriste se venge de la laideur de son décor habituel en saccageant le beau site qui l'accueil. Mais le tourisme lui-même est une expression de la société d'hyperconsommation. On consomme le paysage et on laisse le papier gras derrière soi, en somme.
Je ne pense vraiment pas que ce soit une question d'origine des touristes, même si certains lieux appellent un tourisme "culturel" plus chic, ou un toursime de proximité plus modeste. Il me semble que cela renvoie à d'autres problèmes. Ces transhumances organisées font peut-être de sottes bêtes de ces humains qui ne vivent plus qu'en troupeaux, et vont en tas serrés du métro à l'autoroute puis à la plage.

almanito 03/09/2014 23:09

Je sais bien Carole, d'ailleurs j'espère que tu n'a pas vu d'agressivité dans mon commentaire. En le relisant, j'ai eu un doute.
Ce que dit Louv' en ce qui concerne sa région est très vrai. Elle a vu beaucoup de touristes, venus pour la plupart de pays nordiques, qui se conduisent très bien. Et je crois aussi que ce ne sont pas les mêmes personnes qui viennent visiter ta ville que celles qui viennent dans la mienne.
Nous sommes tous des touristes, bien sûr, un jour ou l'autre. Naturellement je ne visais aucune des personnes qui viennent sur mes pages et n'ai pas la prétention de donner des leçons.
La fautes en est aussi aux élus qui refusent de faire front et de réglementer les mauvais comportements. Tu sais comment sont les humains, lorsqu'il n'y a pas de limite, ils pensent que tout est permis...
C'était un simple constat rageur, voilà, mais pas d'amalgame entre "les bons" et les "mauvais" touristes.

emma 03/09/2014 19:37

Féroce et brillant, tu remues la blogosphere, là ! un beauf ça va, une foule de beaufs bonjour les dégâts...(mais on peut dire la même chose de bien des types humains) - sans doute le type " touriste" n'existe-t-il pas, mais l'humain se lâche, comportement et bedaine, quand il se trouve hors de son contexte social et professionnel...

almanito 03/09/2014 21:01

Tu as raison: le type "touriste" n'existe pas et nous le sommes tous un jour ou l'autre.
Le soleil aurait-il sur certains humains dit civilisés l'effet de le faire retourner, l'espace des vacances, à l'état d'être primaire et rustre?

Louv' 03/09/2014 19:16

J'ai hésité avant de poster un commentaire. Chez moi, il n'y a pas ce genre de problèmes. Les plages, la falaise, la forêt, tout est intact. Pourtant je les ai vus les touristes cet été, ils étaient bien présents ! Par contre, que des Belges, des Néerlandais, des Anglais et des Allemands....et quelques 59 ! Est-ce à dire que ce sont les "autres" qui détruisent ?....hum, je ne m'y risquerai pas, mais quand même je me demande....

almanito 03/09/2014 20:57

Ouais! à nous deux on fait la une :)
Pour twetter, je ne suis pas inscrite, mais si tu m'explique par mail, je pourrais peut-être me laisser convaincre... merci pour l'invitation en tout cas!

Louv' 03/09/2014 20:07

Ce qui m'a fait hésiter c'est qu'en tant que nordiste, je ne voudrais pas me vanter d'être plus civique que "les autres". Mais il est vrai que la propreté et le respect vis à vis de ceux qui nous reçoivent est de notoriété. Je l'ai souvent entendu dire de la part des propriétaires de gîtes par exemple. Tu as raison aussi de dire que nous n'avons pas de tourisme de masse ; ceux qui viennent savent qu'il n'y a aucune garantie de soleil ; ils viennent pour tout autre chose. C'est sans doute la différence .... Ce sujet mériterait un article de presse nationale, tu ne trouves pas ?

almanito 03/09/2014 19:55

Ce serait difficile de faire des comparaisons car nos régions sont bien différentes. Je pense tout d'abord que vous n'avez pas l'invasion en masse que nous subissons.
Ensuite il faut considérer que les personnes venues des pays nordiques ont peut-être de par leur éducation des comportements plus civiques... je ne sais pas et ne voudrais pas généraliser. Mon billet dont le ton peut choquer, n'est hélas pas caricatural et j'aurais pu en rajouter des pages.
Je ne comprendrai jamais par quelle bizarrerie les gens se permettent ailleurs ce qu'ils ne feraient pas chez eux. Le soleil omniprésent qui leur donne une sensation de totale liberté? Un sans-gêne naturel qui refait surface une fois les vacances arrivées? Un esprit de provocation (de la part des français) compte tenu de ce qui se dit sur les corses ? (il faut entendre les réflexions) En tout cas un manque de respect généralisé et la volonté des élus de tout laisser faire, persuadés que le tourisme est LA solution miracle pour ce pays alors qu'en fait, cela le précipite à sa perte. Il y aurait beaucoup à dire...
Je serais curieuse de savoir ce qui t'a fait hésiter:)..
Merci Louv'

Elsaxelle 03/09/2014 18:37

Oh là... ça sent le vécu... genre règlement de compte ;-)

almanito 03/09/2014 18:40

Du 100% vécu, absolument.
Règlement de compte, non, mais écoeurement total, oui! ;)

Jackie 03/09/2014 09:22

Super bien décrit et hélas très réaliste…
Belle journée Alma

almanito 03/09/2014 10:16

C'est vrai qu'il y a de quoi parfois p)rendre la colère devant l'incivisme de certains... nous nous comprennons, n'est-ce pas Jackie...
Bonne journée

Legros J-C 03/09/2014 06:43

Beau coup de bambou! L'ennui, c'est que peu de touristes vous liront. J'ai un principe: quand j'entre dans un pays étranger (et dieu sait si...) , je me fais "couleur muraille". Je vais vous dire, Alma, que les grandes montagnes ne sont pas à l'abri et que les alpinistes, en principe amoureux de la nature, sont à ranger dans la même catégorie que celle décrite. En 1990, nous avons été nettoyer le K2, une montagne de 8611 m d'altitude, au Nord-Pakistan. Du camp de base et des pentes de cette montagne, nous avons ramené 30.000 boîtes de conserve, 400 kgs de nourriture, 300 kgs de médicaments, 11 kms de cordes fixes, 600 mètres d'échelles de spéléologie, 70 kgs de piles usagées et nous avons brûlé sur place plus de 2 tonnes de matières ( vieilles tentes, papiers, revues pornos (eh oui!), emballages...). Au camp de base d'une autre montagne non éloignée du K2, le Broad peak (8035m), il était impossible d'obtenir de l'eau pure en faisant fondre la neige entourant le camp tant elle était polluée par les déjections des alpinistes "habitants" des camps supérieurs. Nous sommes restés près de trois mois. Le comique(!) de l'histoire c'est que, rentrés aux pays (plusieurs nationalités faisaient partie de cette expédition), AUCUNE revue n' a accepté de faire paraître nos articles et nos photos car, bien sûr: "Mon Dieu, que la montagne est belle...". Heureusement, dorénavant, une loi oblige les alpinistes à signer une charte. Ils doivent ramener tous leurs déchets. Grosse amende à la clé s'ils ne se soumettent pas. Mais pourquoi la peur du loup-garou? Comment change-t-on les mentalités? Dans le parc du Yosémite (parois rocheuses qui demandent plusieurs jours d'escalade), les rangers donnent des sachets aux grimpeurs, dans lesquels ils doivent déféquer puis les déposer dans les endroits ad hoc!! Je comprends donc, ô combien, votre mépris!

almanito 03/09/2014 10:13

Oui, et encore faudrait-il que ce soit les gens concernés qui le lisent.
J'ai pensé aux grandes montagnes dont vous parlez, j'ai aussi pensé au GR20, mais j'ai préféré me cantonner à ce que je vois au quotidien, en ville.
J'ai vu des reportages sur des expéditions telles que la vôtre, parties ramasser les déchets de toutes sortes des "grands amoureux" de la nature en haute montagne. J'ai vu aussi le témoignage de ce gardien de gîte sur le GR qui racontait que les gens préféraient poser leurs déjections dans la nature (comme l'homme préhistorique?) plutôt que d'emprunter les sanitaires prévus à cet effet. "C'est que nous, on y vit toute l'année", disait-il, "quand tout le monde est parti, on se retrouve dans la merde", ajoutait-il avec amertume. C'est le même qui essaie de convaincre les touristes en les prévenant que poursuivre leur chemin en tong et chemise hawaïenne est dangereux...
Les quantités de déchet dont vous parlez sont impressionnantes. Quel gâchis!
Pour changer les mentalités, aucune solution si ce n'est de toucher les gens au porte-monnaie puisqu'il n'y a plus que cela qui fait réfléchir. Assez lamentable d'en arriver là, je suis d'accord.
Merci pour votre témoignage plein de vérités vécues. Je ne parlerais pas de mépris mais de rage, en fait.

Hervé MARTIN 03/09/2014 05:37

Bien pire que la rugosité de ton billet, il y a le relativisme, la dérision et la banalisation...
Redonner du contraste et renvoyer chacun à ses responsabilités est une démarche utile quand le ton reste respectueux.
Il faut qu'il y ait faille pour que le torrent passe : tu creuses et tu brises parce que tu aimes et pour permettre la perpétuation de la vie !
C'est une fermeté très protectrice et toute maternelle : oui, le "féminin" peut mordre et griffer pour défendre...
Merci pour ta sincérité et vive ton beau pays !!
Amitiés

almanito 03/09/2014 09:53

J'aime bien ton image de roche brisée pour faire passer l'eau pure, merci Hervé.
En aucun cas je ne veux donner de leçon, mon texte, si violent soit-il dénonce un état de fait, un simple constat très triste.
Si on veut que ce pays reste aussi beau qu'il l'est, bien que déjà trop fréquenté au regard des infra structures que nous avons, il va bien falloir réfléchir à ce que nous voulons.
Vouloir faire rentrer un maximum d'argent en peu de temps suppose un tourisme de masse qui ne peut qu'aboutir à ce genre de comportement.
Merci d'avoir lu ce texte sans parti pris.

Carole 03/09/2014 01:57

Ils sont si affreux que cela, les touristes, en Corse ? Dire qu'ici nous les attendons (toujours).

almanito 03/09/2014 06:37

Bien sûr que non, il y en a même dont nous souhaitons le retour.
Je pense que les personnes qui viendraient visiter ta région et ta ville rechercheraient autre chose que ce qu'il viennent chercher ici. Ce ne serait certainement pas le mêmes.
Il faut dire aussi que cette politique qui tend à faire venir un maximum de personnes dans des espaces qui ne sont pas adaptés au tourisme de masse ne peut que nuire à court terme, au but recherché.

sereine 02/09/2014 21:59

Excellent.
Les visites font toujours plaisir : Si ce n'est en arrivant, c'est en partant.
Ici aussi made in china. La chine est autant une province corse que bretonne...

almanito 02/09/2014 23:20

Ce qui serait bien, c'est qu'on laisse à la Chine ce qu'elle a de meilleur et à la Corse tout comme à la Bretagne ou à d'autres régions leurs spécificités. Mais ça c'est un autre problème...

Ringard Willycat 02/09/2014 21:58

bien dit je dois l'avouer

almanito 02/09/2014 23:20

Merci

cathycat 02/09/2014 21:34

Et pan dans les dents ! :-)
J'ai eu du mal ce soir de laisser un commentaire, la vengeance des touristes ???!!! :-)
Ton article féroce montre bien les nuisances que les nombreux touristes peuvent créer, ces masses anonymes et mal intégrées à un site qui les accueille... et qui les juge. Dommage que de nos jours certains soient incapable de se faire discrets et précautionneux du bien être d'autrui. Du coup on a tendance à généraliser et c'est ainsi que les visiteurs de l'été qui viennent avec respect voir de nouveaux sites se trouvent relégués dans le même sac que ces affreux jojos qui n'ont aucun savoir vivre.
Mais connaissant ton sens aigu de l'observation, j'admire comme tu sais croquer les détails qui tuent et ton humour grinçant :-)

almanito 03/09/2014 11:29

Merci!

cathycat 03/09/2014 08:20

Tu as raison, et je le vois au quotidien dans les lieux publics... la papiers gras de deux-trois personnes prennent le pas sur la centaine qui s'est bien comportée. On ne voit que ça comme une grosse tâche sur une belle robe...
Il n'empêche que j'adore ton coup de patte !!! :-)

almanito 02/09/2014 23:17

Je ne crois pas qu'on les mette tous dans le même sac, je l'espère en tout cas.
Les mal élevés se détachent tout de suite d'un groupe et certains touristes eux-mêmes sont choqués par le comportement de certains...

CathyRose 02/09/2014 21:03

Et bien moi je suis tout à fait d'accord, et il en est de la Corse comme de bien d'autres endroits hélas ! Mais bien sûr que tous ne sont pas comme ça, ce serait à désespérer de l'être humain ! C'est un peu comme lors de mon voyage au Sénégal, les gens qui se faisaient photographier à côté d'un enfant du pays, comme ils l'auraient fait près d'un animal ou d'un monument, je trouve que c'est une insulte pour les gens de là-bas !
Très belle soirée Alma !
Grosses bises
Cathy

almanito 02/09/2014 23:13

Pour résumer ce type de comportement, je crois qu'on peut dire que c'est celui de ceux qui estiment avoir droit à tout sous prétexte qu'ils ont payé. Tout est là, et on a du mal à accepter cela quand on a d'autres valeurs à défendre.
On commence à bien se connaître, en effet Cathy;)
Merci d'être revenue, bonne nuit

CathyRose 02/09/2014 21:24

Et bien moi, et sans vouloir me vanter, je ne me suis pas sentie concernée ! Tu commences à me connaître, tu sais quelle " touriste " je suis ! Dans les endroits où nous allons on essaie de parler avec les gens, de connaître leurs coutumes, de ne pas les déranger ... enfin on fait de notre mieux !

almanito 02/09/2014 21:17

La période coloniale a laissé des traces indélébiles. Je trouve cela très choquant aussi et je comprends ta révolte.
J'ai vu un jour un très vieux monsieur à l'occasion d'une fête dans un village reculé. Il portait le costume très ancien des montagnards de sa région et avait un beau visage noble et digne. Il était heureux de porter ce costume. J'ai eu envie de le photographier mais je me suis retenue: ce costume représentait tellement plus que ce que ma photo aurait pu en dire que j'ai pensé le trahir. Et puis il n'était pas un animal de foire!
Je suis désolée que certains se sentent concernés, j'ai juste fait le triste constat de ce que je vois de plus en plus fréquemment et que l'on voit certainement dans tous les lieux touristiques.

brigitte 02/09/2014 20:26

il est méchant , ce portait de touriste !........ il y en a pas un seul sympa ?

almanito 02/09/2014 23:53

Question d'interprétation, l'humour noir peut heurter.

sereine 02/09/2014 22:02

Perso je n'ai vu aucune animosité dans ton texte.
C'est de la caricature.
Mais quand on voit que des lieux déserts deviennent noirs de gens, c'est sur, on aime qu'ils disparaissent.

almanito 02/09/2014 20:41

Je ne crois pas qu'il y ait une once de méchanceté de ma part dans ce portrait.
Une simple et froide constatation, qui peut sembler brutale, mais que j'ai pourtant édulcorée.
Pour ce qui est des sympas, bien sûr qu'il y en a, tu peux lire les réponses que j'ai faites à Paradisalia et à Joseph.

Joseph Guégan 02/09/2014 16:14

Quel réquisitoire contre les touristes !Et pourtant nous sommes tous des touristes un jour où l'autre ! Je trouve ton article très caricatural et même si je ne pense pas me reconnaître dans la description que tu fais des touristes, je suis très déçu par ton article. Excuse ma franchise.
En avril-mai 2002 avec ma femme nous avons sillonné la Corse avec un petit camping-car et surtout à vélo puisque nous avions fait plus de 1500 km sur nos bicyclettes. Nous avons toujours eu un accueil chaleureux de la part des Corses. J'ose espérer que c'était sincère.
Bonne soirée

almanito 02/09/2014 18:00

Pas de souci pour ta franchise Joseph. Le fait que tu as été bien accueilli prouve que tu ne fais pas partie des personnes dont je parle, tu dois bien t'en douter. Ceux qui se donnent la peine de vraiment visiter comme toi le pays ne sont pas concernés.
Je parle de tous les autres qui arrivent en masse et se conduisent comme ils ne le feraient pas chez eux, ceux qui arrivent en pays conquis, salopent tout sur leur passage parce qu'ils ont payé.Les arrogants, les exigeants, les égoïstes qui nous toisent en nous traitant de "sauvages". Si, si crois-moi. Mon texte n'est pas caricatural, hélas.
Je savais que j' allait choquer, mais que dire d'autre? Il en est ainsi, j'imagine, de tous les endroits touristiques: les populations subissent l'incivisme de certains sans rien dire, alors je pense qu'un petit coup de gueule en fin d'été est pardonnable. Mes lecteurs savent très bien que nous faisons la part des choses et distinguons les personnes correctes de celles qui ne le sont pas. Je crois pouvoir dire sans me tromper que tous, chacun à notre manière, défendons sur nos blogs certaines valeurs, la nature et l'écologie et qu'aucun d'entre nous ne se comporte ainsi.
Cependant le phénomène existe et s'amplifie d'années en années. On ne peux pas toujours parler que de ce qui va bien, certaines choses doivent être dites, si possible avec humour. J'en ai peut-être manqué sur ce billet.

Michèle 02/09/2014 15:38

Hélas! Y a pas qu'en Corse..... C'est une "mentalité" très répandue...

almanito 02/09/2014 18:01

Comme tu dis: hélas.

les cafards 02/09/2014 14:05

un sacré réquisitoire ! Tiens; on retweete

almanito 02/09/2014 14:23

Merci les Cafards:)

PARADISALIA 02/09/2014 13:24

Un petit coup de gueule contre ces touristes qui se permettent tout et n'importe quoi !!! Tu sais beaucoup d'endroit comme la Corse sont dans le même état après le passage des vacanciers peu respectueux de l'environnement, d'autrui et d'eux mêmes !!! Dur constat...mais heureusement ils ne sont pas tous comme ça !!! Bises Almanitoo

almanito 02/09/2014 13:33

Non, loin de là! Heureusement. J'aime bien ceux qui viennent au printemps et en automne: moins nombreux d'abord, et curieux de tout. Venus pour visiter vraiment et pas seulement pour "profiter parce qu'ils ont payé"