Le feu

Publié le par almanito

Dès le petit matin, le ronflement long et grave, caractéristique des canadairs ronronne dans le ciel.
Comme un constat fatal que l'on fait pour soi le cœur serré, les lèvres bougent et laissent à peine passer un murmure: le feu. Encore.
Les engins se remplissent à fleur d'eau dans le golfe paisible et fuient en direction de l'archipel des îles Sanguinaires balayé par les vents violents, reviennent et repartent le ventre alourdi pour revenir, encore et encore.
Là-bas, le feu sculpte les doux vallons, ensorcelle les collines de longues flammes démentes exacerbées par les bourrasques, avant la mise à mort. Le petit maquis crame comme de la paille, pulvérise des étincelles aux alentours, crache et vomit des flammèches sur les arbousiers, les myrtes, les oliviers et les lentisques, qui, torturés de sève bouillonnante, lancent de longues plaintes déchirantes de détresse animale vers un ciel noir.
Les canadairs se succèdent en rythme, rapides et précis pour larguer de longues écharpes d'écume , balancent un déluge marin brutal sur la terre bouffée de braises.
A la fin de la journée, la fournaise est maîtrisée. Les pompiers au sol s'activent pour achever les tisons dormant sous une nappe de cendre épaisse. Il faudra encore quelques interventions aériennes le lendemain pour définitivement gorger d'eau la terre asphyxiée et meurtrie.

Reste le silence, la consternation muette, le fumet âcre de l'amertume.

 Le feu
 Le feu

Commenter cet article

cathycat 29/10/2014 20:10

Un moment terrible et un constat d'impuissance qui fait mal. Il y a eu moins d'incendie cette année mais un seul est un de trop ! Je me rappelle avoir été non loin d'un de ces incendies meurtriers. Ce qui m'avait choqué, c'est cette fumée et ce soleil voilé et roux en plein été, un petit air de fin du monde...

almanito 29/10/2014 20:16

C'est tout à fait ça, un air de fin du monde. Je me souviens de rideaux de feu sur des kms dans les Landes, très impressionnant.
On a eu 4 incendies cette semaine là, dont un très important en Haute Corse.
Triste.

emma 29/10/2014 14:51

une évocation intense superbe

almanito 29/10/2014 15:25

Merci Emma.
Je me suis rendu compte combien il était difficile de bâtir un texte sur le sujet qui a été évoqué avec bien plus de brio des milliers de fois. Mais ce feu était près de chez moi, j'étais touchée aussi qu'un site aussi magnifique puisse être atteint. Alors je reste un peu perplexe...

Joseph Guégan 28/10/2014 15:41

On ne peut être que consterné devant ce désastre, surtout si ces feux ont été allumés volontairement comme le laissait supposer les commentateurs aux infos

almanito 28/10/2014 16:02

Bien sûr, volontairement. A 4 heures du matin....
Ce n'est pas un endroit où l'on pratique l'écobuage, ni un endroit menacé par les appétits immobiliers. Les incendiaires attendent toujours les jours de grand vent pour commettre leurs crimes. Il y en a eu plusieurs à travers toute la Corse cette semaine là, et à chaque fois ce sont les vies des pompiers et des pilotes qui sont mises en jeu. Révoltant!

Mina. 28/10/2014 15:02

C'est désolant... révoltant et que dire encore ! triste...

almanito 28/10/2014 15:58

Révoltant oui, d'autant qu'il a débuté en pleine nuit...

brigitte 27/10/2014 20:10

désolation ........ la souffrance des arbres sur ces terres brulées

almanito 27/10/2014 20:24

Désolation, c'est bien le mot, merci Brigitte

PARADISALIA 27/10/2014 17:34

Ces incendies me font froid dans le dos si j'ose dire ! je suis révoltée par de tels actes car ces feux intempestifs ont une source...Bises Almanitoo

almanito 27/10/2014 17:37

Tu as raison, dans 99% des cas, ces feux ne sont pas accidentels..

sabine la pèlerine 27/10/2014 09:08

On entre dans les entrailles de la terre en lisant ton texte , c'est .......................bah, je trouve même pas les mots !
C'est sauvagement émouvant, en tout cas, et envoûtant par la consternation ...............SUBLIME !

J'aime ton regard sur les choses, tellement authentique !!!

A bientôt ( "j'essaierai" de venir lire encore, mais .......je commence juste et dois déjà presque arrêter + tellement de retard chez tout le monde ..........Grrrrrrrrr !)

T'embrasse tout plein : sabine.

almanito 27/10/2014 13:44

....suite et fin!!! ...ce qui fait que je ne l'avais pas vu. Tu as bien fait de me le signaler.

almanito 27/10/2014 13:43

Merci Sabine. J'ai hésité à écrire ce texte car sur ce thème, tout a été fait. Difficile de ne pas tomber dans les phrases et les images toutes faites.
Je n'avais pas vu ton commentaire car OB ne me prévient plus lorsque j'en reçois un, ce qui fa

Elsaxelle 26/10/2014 11:25

Ne pas oublier aussi les soldats du feu qui combattent jour et nuit même si l'on sait que parfois le criminel est parmi les leurs...

almanito 26/10/2014 11:29

C'est rare, tout de même.

CathyRose 26/10/2014 06:53

C'est très triste de voir ces terres mises à nu, privées de toute végétation, et encore plus quand on se dit que 9 fois sur 10 ça pourrait être évité ...
Bon dimanche Alma, bisous !
Cathy

almanito 26/10/2014 07:11

Exactement Cathy. On enrage de penser que ces actes malveillants ou inconscients puissent saccager des sites et mettre en danger la vie des autres.
Bon dimanche

Carole 26/10/2014 00:12

C'est d'une grande tristessen mais au moins le feu s'est arrêté.

almanito 26/10/2014 07:10

La tristesse est surtout due au fait que ces incendies sont malveillants la plupart du temps, que la vie des gens est mise en danger et aussi celles de tous ces hommes qui luttent au sol et dans l'air.
Merci pour ce commentaire Carole alors que tu as tant de difficultés avec ton ordi.

Hervé MARTIN 26/10/2014 00:08

Le silence...
Et tes mots bienvenus pour l'habiller d'émotion, de poésie, de colère contenue...
Et tes photos hommage aux soldats du feu...
Merci Alma
Amitiés

almanito 26/10/2014 07:05

Tu as raison de le noter, Hervé, j'ai voulu évoquer par l'image le courage de ces hommes dont je parle peu dans mon texte.

In the Mirror/Katia 25/10/2014 23:01

J'ai connu ces feux lorsque je vivais en Provence, les sirènes des camions de pompiers qui retentissent, ces fumées qui s'échappent et ces flammes immenses qui montent jusqu'au ciel ! je ne pouvais pas m'empêcher de penser à tous ces animaux qui se trouvaient pris au piège !
Apparait alors une immense colère contre celui qui met l'étincelle suivi d'une grande tristesse pour tous ces calcinés ...

In the Mirror/Katia 25/10/2014 23:28

C'est vrai, je me souviens que quand le vent soufflait fort, on craignait beaucoup les incendies.

almanito 25/10/2014 23:24

Non tu as raison, il y en a moins eu. Faut dire qu'il y a peu eu de vents capables de satisfaire et d'aider les incendiaires!

In the Mirror/Katia 25/10/2014 23:12

J'ai l'impression que cette année il y a eu moins de feux dans le Sud. Est-ce exact ou suis-je déconnectée depuis que je n'ai plus de télé ?

almanito 25/10/2014 23:06

Ici ce sont surtout les tortues de Herman, espèce endémique, très protégée maintenant qui ont payé un lourd tribu face aux incendies qui ravageaient l'île sans arrêt pendant un moment...

Pascale MD 25/10/2014 20:47

Tristesse et consternation.
En souhaitant en plus que ce ne soit pas criminel.
Bonne soirée malgré tout.

almanito 25/10/2014 20:59

Pour moi tous les feux sont criminels car très peu se déclarent spontanément, sans intervention humaine, volontaire ou non. Le geste inconscient est aussi condamnable que l'intention délibérée surtout lorsqu'on pense aux risques que cela implique pour les pompiers et sauveteurs.

Michèle F. 25/10/2014 20:47

Tu nous fais parfaitement vivre le désastre.... Nous, les continentaux, sommes toujours atterrés quand nous apprenons ces incendies. C'est très triste, un forêt brûlée.

almanito 25/10/2014 21:01

Triste et révoltant pour toutes les raisons que l'on connait...