Sans titre.

Publié le par almanito

Écoutant, en effet, les cris d'allégresse qui montaient de la ville, Rieux se souvenait que cette allégresse était toujours menacée. Car il savait ce que cette foule en joie ignorait, et qu'on peut lire dans les livres, que le bacille de la peste ne meurt ni ne disparaît jamais, qu'il peut rester pendant des dizaines d'années endormi dans les meubles et le linge, qu'il attend patiemment dans les chambres, les caves, les malles, les mouchoirs et les paperasses, et que, peut-être, le jour viendrait où, pour le malheur et l'enseignement des hommes, la peste réveillerait ses rats et les enverrait mourir dans une cité heureuse.

Dernier paragraphe de La Peste. A. Camus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

PARADISALIA 17/11/2015 21:28

Les mots restent sans voix ! bises Almanitoo

sabine la pèlerine 17/11/2015 13:45

Ni besoin de titre ni d'autres mots ...........
Juste essayer de ...prier peut-être, croire peut-être encore, dans le cil-anse sauvage de ces mots si vrais !
Merci alma, merci pour tous ceux qui contemplent à présent tout cela du ciel .....

Quand mes mots reviendront, j'écrirai .........................J'écrirai aussi pour eux !

Triste-aimant : sabine

mélanite 15/11/2015 15:13

Cellules dormantes...bien choisi, Alma.

Carole 14/11/2015 23:35

Oui, ces lignes sont prémonitoires. Et il y a tant de pestes, non plus à redouter, mais à affronter désormais.

eMmA MessanA 14/11/2015 20:09

Demeurer vigilants, et ne pas verser dans l'effroi afin que triomphe la lumière.

In the Mirror/Katia 14/11/2015 12:53

Merci alma, un extrait très bien choisi pour ces horribles évènements. Une pensée aux victimes et familles.

Jonas D. 14/11/2015 10:30

Tout est dit. Merci d'avoir citer Camus. Jonas

Pascale MD 14/11/2015 10:25

Soutien aux victimes et révolte contre ces actes monstrueux !

Tizef 14/11/2015 09:37

Respect, et soutien aux victimes.

jack 14/11/2015 09:35

Un court extrait qui témoigne parfaitement des événements !

CathyRose 14/11/2015 09:30

Oui, rien à ajouter Alma, tout est dit je crois ...
Gros bisous
Cathy

cathycat 14/11/2015 09:24

Illustration parfaite de l'atmosphère du moment !... Que dire de plus... :-(