Quand ça veut pas...

Publié le par almanito

Il y a des jours, comme ça, où l'on se dit qu'on aurait mieux fait de rester couchée. Ou de rester chez soi à ne rien faire, le bec ouvert...devant la télé, fermée de préférence.
Oh il ne m'est rien arrivé de bien grave, rassurez-vous (si toute fois vous êtes inquiets).
Non, rien de grave, pas comme  kelkune  par exemple qui a dû se dire hier "si j'aurais su, j'aurais pas v'nu"... Bah oui cocotte, mais c'est trop tard, rhooo la grosse honte maintenant. Ca rigole bien sur touiteur et rigoler, ben on en a bien besoin.
Bref, ma petite aventure à moi ne se retrouvera pas sous les lazzies  des réseaux sociaux en tout cas. Mais durant une seconde de cette longue journée, je me suis dit: si j'aurais su j'aurais resté dans mon pieu ce matin au lieu de m'agiter en tous sens pour employer ce vendredi de vacances au mieux et pour une fois me coucher le soir sans ressentir la terrible culpabilité de celle qui a gaspillé sa journée en plaisirs futiles.
Rassembler le linge sale en un point stratégique, trier, remplir la machine, parcourir les pièces avec un sac poubelle, faire le tri écolo sans se tromper, dénicher les verres, les cuillères cachées ( toujours très fascétieuses), faire la vaisselle, aller au supermarché, en profiter pour faire courir la chienne qui en a tant besoin alors que je n'en ai pas du tout envie...etc, tout le monde connait.
En fin d'après-midi enfin, après avoir porté les poubelles dans les conteneurs adéquats, un dernier effort pour finir de vider le coffre de la voiture, remonter les dernières bouteilles de coca dont je dis beaucoup de mal mais dont je raffole et la litière du chat.
J'avais tout bon. Trop parfaite. Trop active, j'ai pas l'habitude, ça devait arriver...
Voilà. La loi de la gravité, une bouche d'égout et des clefs. Mes clefs, toutes mes clefs. Arrêt sur image. Respiration en suspend, la tête qui se vide, instant de flottement.
Merde!
Bon public, j'éclate de rire, c'est mon côté "touriste devant la vie quoiqu'il arrive" que me reprochait toujours ma maman.
La mort dans l'âme, je sors mon portable pour appeler à l'aide ma voisine à qui j'ai justement dit ses quatre vérités la veille, au sujet  de ses mictions nocturnes intempestives. Non pas que je lui reproche d'aller pisser quand ça lui chante, ne croyez pas, j'aimerais juste qu'elle y aille avec délicatesse, en se rappelant qu'en dessous une charmante personne au sommeil particulièrement léger essaie de dormir et déteste avoir la sensation qu'une armée de chars Russes se déplace en faisant trembler les murs.
"Apporte un cintre en fer et fais vite, dès fois qu'ils envoient de l'eau tout d'un coup" (?)  ais-je ajouté, car je n'ai pas envie d'attendre 107 ans... Le culot... et  pas vraiment honte. Après tout, si je passais des nuits calmes, je n'en serais pas là, fatiguée au point de lâcher ce que j'ai dans les mains dans le premier caniveau venu... C'est de sa faute tout ça!!!
Mon outil improvisé en main, le nez sur la grille d'égout, je dirige habilement le fil de fer. J'ai toujours été forte aux jeux de pêche et au mikado, ça sert dans la vie. Mon trousseau remonte docilement, suspendu au crochet, délicat passage à la sortie alors qu'il n'a eu aucun mal à rentrer... Et c'est gagné!
Je savoure l'admiration de la voisine qui loue mon sang-froid et ma dextérité mais refuse de lui laisser porter mon sac de courses car je sais qu'elle a plaisir à rendre service et je bénis   les égouts de ma ville perpétuellement bouchés faute d'entretien qui ont évité à mes clefs de plonger  dans des profondeurs abyssales que mon cintre n'aurait jamais atteintes.


Allez, vive le Québec, tiens!


 

Quand ça veut pas...

Commenter cet article

XYZpascal 29/03/2016 20:19

Me voila démasqué :-)

XYZpascal 29/03/2016 19:33

J'espère que tu avais une carte de pêche
pour récupérer tes clefs du paradis
au fond de l’égout

PS : quoi qu'en Corse il n'y en a surement pas besoin ;-)

almanito 29/03/2016 19:42

Avec ton XYZ je te reconnais maintenant, tu es le Pascal qui va chez Mélanite:)
Il y a encore 10 ans je sortais de chez moi ( centre ville) sans fermer ma porte d'appart...les choses changent, en Corse comme ailleurs hélas.

Elsaxelle 28/03/2016 16:54

Finalement ta bonne étoile planait au dessus, elle a juste voulu vérifier son effet ;-)

almanito 28/03/2016 17:01

Je préfèrerais qu'elle vérifie sur qqu'un d'autre :))

Pascale MD 27/03/2016 21:13

Ah oui, je suis d'accord, vive le Québec !
Et bravo à toi pour le pragmatisme ! Trop forte tu es Alma et belle définition du porte clé.
Je ne comprenais pas pourquoi Laurent s'obstinait à avoir ces clés individuellement, mais tout à coup, avec ton aventure, la lumière fût ;-)
Bonne soirée

almanito 27/03/2016 21:16

Sont chouettes les Québecois ;)

Mina. 27/03/2016 17:34

Houlà là...moi je t'appelle si ça m'arrive! je te devine à quatre pattes... et tout houf ça y est!

almanito 27/03/2016 17:43

:))

caroleone 27/03/2016 09:44

Quelle aventure mais tu as bien géré !!
L'image est bien choisie.
Quand a la fille à son père je crois qu'elle a perdu une clé du trousseau de la haine dans le St Laurent.
J'ai vu passer un article au sujet d'horreurs qu'elle aurait dites au sujet des Premières Nations mais j'ai cru à un hoax. Je crois de plus en plus souvent à des hoax en ce moment quand je lis les choses dont sont capables les hommes dans le monde. J'ai un problème d'adaptation certainement, il me manque une clé.

almanito 27/03/2016 09:57

Je te comprends, la haine attirant la haine, c'est un monde terrible qui s'annonce...
Si je peux te dépanner, j'ai un stock de clefs qui s'ennuient au fond d'une vieille boîte en carton, depuis si longtemps que je ne sais même plus ce qu'elles ouvrent :)

Martine 27/03/2016 08:09

Bonjour Almanito,

Il est vrai que certains jours, on se dit que l'on aurait mieux fait de rester couchée. :) Je connais!
Ta mésaventure se termine bien. Ouf! Gentille la voisine pas rancunière. :)
Ah ces clefs! Qui n'a rien à raconter à leur sujet, au moins une fois.
J'avais perdu les miennes, celles de la voiture, dans la nuit, après la réunion parents d'élèves/professeurs. Retour vite fait vers la classe en regardant le sol partout dans les couloirs. Rien. Retour, de même, vers la voiture. Rien. Très angoissée, je ne savais plus à quel saint me vouer , quand, à la lueur des phares d'une auto manoeuvrant pour partir ( les veinards!) j'aperçois un petit tas bizarre brillant d'un bref éclat. C'était elles, à deux mètres derrière mon carosse. Ouf! j'avais eu chaud.

Merci pour ce récit plein d'humour.

Bonne journée à toi
;)

almanito 27/03/2016 09:59

Rien de plus farceur qu'une clef, c'est parce qu'elles connaissent leur importance qu'elles prennent le pouvoir sur nous!

mélanite 27/03/2016 01:08

Hahahaha La dame pipi au secours de la dame touriste (tourisques ?) !!! Trop drôle ! J'ai bien ri, chez toi et chez Emma, et rétrospectivement en repensant à la même mésaventure de clefs, qui m'est arrivée aussi... (pas bête l'idée du cintre en fer...pour moi, de nuit, fouillé dans mes poches et sac, trouvé une épingle à nourrice, défait mes lacets, fait une canne à pêche, la pêche a été bonne, mais comme tu dis plus délicat à la remontée qu'à la descente le passage de la grille !)
Tu as savouré le LOL chez Emma, à juste titre, mais tu as aussi un juste titre dans ton texte ligne 23 hihihihi
Le rire est le propre de l...a femme , allez, je reste humaine encore un peu ;-))

almanito 27/03/2016 10:04

La manipulation du lacet me semble plus délicate qu'un cintre rigide, c'est un coup de maître! surtout qu'en effet, au retour, la grille a rétréci, toi aussi tu l'as remarqué :))

les Caphys 26/03/2016 19:59

ça c'est du vécu ! Mais je préfère te laisser ce genre déboires. Et je n'aurais peut-être ps eu l'idée de cette pêche avec cintre

almanito 26/03/2016 23:04

mais si tu l'aurais eue, un soir de vendredi saint, tu ne peux compter que sur toi-même, sont trop occupés pour te venir en aide, là-haut :)

emma 26/03/2016 11:01

un récit vivant et plein d'humour, merci, Alma. Objets inanimmés, avez-vous donc une âme ? celle des clés est particulièrement retorses et fuyante (http://eperluette.over-blog.com/article-objets-inanimes-avez-vous-donc-une-ame-107547793.html )

almanito 26/03/2016 11:55

Un petit bijou que je conseille à tous d'aller déguster chez toi, c'est irrésistible et comme d'hab, j'en ai pleuré de rire. Et ce "LOL" en plein milieu de cette page d'une écriture ciselée...!!!

In the Mirror 26/03/2016 09:35

Tout est bien qui finit bien pour toi, ce qui n'est pas le cas de la cocotte qui s'est bien fait rembarrée.
La journaliste en avait gros sur coeur (je la comprends) ce qui n'était pas le cas de ta voisine bien que tu l'aies rembarrée la veille.
Finalement, cette armée de chars russes peut-être serviable à ses heures ;)

almanito 26/03/2016 09:42

C'est qu'elle a des choses à se faire pardonner! :))

Christine 26/03/2016 09:30

Un moment delicieux a lire :) (tu ne m'en voudras pas hein ?) . Et toujours super bien raconté.
Bisous Alma

almanito 26/03/2016 09:43

Pas du tout, c'était fait pour faire sourire:))

cathycat 26/03/2016 09:14

PS j'ai réussi à écouter l'interview... quoi que l'on pense de M Le Pen, j'ai trouvé la journaliste assez lamentable... c'est l'anti-interview par excellence !...

almanito 26/03/2016 09:29

Pas d'accord, elle est allée s'imposer dans un pays où elle n'était pas la bienvenue après l'avoir critiqué et de plus au nom de quoi y était-elle? A chaque fois qu'il y a une démonstration de mécontentement au sujet des déplacements de sa formation (comme en Corse récemment) il y a des voix pour s'élever au nom du déni de démocratie. Un comble!

cathycat 26/03/2016 09:06

Un sacré coup de bol ! tu aurais été bien embêtée... Cela m'est arrivé une fois heureusement mon cher et tendre avait un aimant puissant et je suis allée à la pêche... mais j'imagine ton moment de solitude !...:-)

polly 26/03/2016 08:59

Ouf! Quelle fatigue! Rien que de lire tout ce que tu as fait en une seule journée.
Ça me rappelle le temps où il fallait bien... une fois j'ai cherché des heures ma clé de voiture, j'ai même alerté les voisins, on a fouillé jusqu'à l'interstice de l'ascenceur vu que je l'avais pris à cause des courses. J'avais besoin de mon carrosse le lendemain, un rv professionnel important et il etait hors de question de m'y rendre avec la poubelle roulante de mon collègue . Tu me diras: et les doubles? Ca faisait longtemps qu'ils avaient disparu dans la gueule d'un volacan.
C'est une autre histoire!
Les clés m'ont toujours fait des entourloupes! Finalement une voisine m'a incitée à visiter tous les paquets de courses. Ma clé etait dans le sac de pain dans le congélateur.
Je suis persuadée qu'elle en a pris seule la décision. Comment aurais je pu faire ça ? Non mais!

almanito 26/03/2016 09:32

Je sais, les clefs ont une vie bien à elles et font absolument tout ce qu'elles veulent. Avec elles il faut toujours être sur le qui vive, c'est très désagréable.

MD 26/03/2016 07:43

Quelle aventure ! Et quelle dextérité !
Bon week-end Alma :)

almanito 26/03/2016 09:33

Bon week-end Louv' :)

eMmA MessanA 26/03/2016 07:36

Hilarante, ton histoire à dormir dehors ! J'adore cette page.
Moi qui habite rue Trousseau, j'ai eu l'occasion (dans un tout autre style) de jouer les sauveuses de voisine-ayant-perdu-ses-clés.
J'ai joué les Mac Gyver ou les apprentis monte-en-l'air en la sauvant de la porte obstinément verrouillée. Tu sais comment ?
J'ai fait celle qui regarde, bouche bée, les séries policières devant ma télé allumée et lui ai déclaré : "je vais chercher une vieille radio des poumons de mon fils qui était asthmatique dans son enfance" (ben oui, je les collectionnais à l'époque, les radios, pas les fils asthmatiques).
Ma voisine, médusée, piaffait d'impatience sur le palier avec ses deux enfants en excellente santé, m'écoutant d'un air affligé.
Moi qui ai un mal de chien à ouvrir la moindre serrure avec une clé normale, voilà que je plie la radio en quatre et qui la fais passer énergiquement dans la fente entre le chambranle de la porte et la serrure.
Et au troisème passage, ça marche !
Ma voisine, folle de joie, me prends dans ses bras, m'embrasse et quelques heures plus tard m'apporte avec ses enfants une jolie plante aux fleurs couleur soleil qui refleurit sur ma terrasse tous les ans. Je vais l'emporter en Vendée car cette anecdote m'a beaucoup amusée...
Bon week-end pascal (pas trop de rangement quand même).
eMmA
PS si on ne dispose pas de radio, on peut utiliser un morceau de ce plastique rigide qui tient lieu de bouteille pour ta boisson préférée...

almanito 26/03/2016 09:37

Des histoires de clefs rue Trousseau ça ne s'invente pas :) Je connais le truc des radios pour m'en être servie à plusieurs reprises, mais pour cela il faut une porte relativement récente et ne pas l'avoir fermée avec le verrou. J'espère bien que tu vas l'emporter, ta jolie plante de ce souvenir souriant!

jack 26/03/2016 06:32

Au diable Batman Superman Spiderrman tous les Marvel du monde et même de la galaxie ! Voici venue Mac-Alma-Gyver ! ;)

almanito 26/03/2016 09:38

Pff tous des petits bras à côté ! :))

CathyRose 26/03/2016 06:18

Zut ... la moitié de mon commentaire a été mangé, comprends pas !
Je disais donc, vive la voisine qui n'a pas l'air trop rancunière ! Et tes clés dans tout ça, pas trop d'odeurs nauséabondes après leur petit séjour " égoutesque " ...?!!!

almanito 26/03/2016 09:39

Non, c'est moi qui ne suis pas rancunière de lui offrir l'occasion de se racheter en me rendant service :))

CathyRose 26/03/2016 06:17

Et bien heureusement ... tout est bien qui finit bien !!!! Mais j'imagine le grand moment de solitude ! Et puis vive ta voisine quand même, qui n'a p
Excellent week-end, bisous !
Cathy