Moi: Attila!

Publié le par almanito

Je patientais ce matin, devant l'arbre du jardin public, lieu de rendez-vous de tous les sansonnets du quartier avant le grand départ pour la journée dans le maquis.
C'est qu'il ne s'agit pas de partir en solo, non, on attend en faisant un raffut du diable que cousins cousines, frères et voisins soient tous là. En groupe! C'est là le secret du bonheur et aussi la certitude que la masse s'imposera face à d'éventuels prédateurs.
On piaille à qui mieux mieux, on se querelle, on s'impatiente.
Les arrivants se présentent au compte gouttes par petits groupes morcelés: "oui, on s'est pas réveillés à l'heure, oui on s'excuse de faire attendre les autres, et toi pousse-toi de là que je m'y mette" etc etc...
Soudain le calme le plus parfait s'établit. Le départ est imminent, mon apn est prêt, je retiens mon souffle...
Ha non, un dernier groupe arrive à tire d'aile, bouscule l'assemblée toute prête à prendre son envol. Engueulades, "mais qu'est ce que vous foutiez, ça fait une heure qu'on attend, et tout le monde était prêt" et blabla bla.
Toute l'organisation est à refaire, les coordinateurs rassemblent leur monde, récupèrent les fumistes qui batifolent dans un coin, les veilleurs refont un tour pour s'assurer qu'aucun danger ne plane à l'horizon. Bon, ça y est?! Je commence à fatiguer!
Soudain un grand silence suivi d'un bruit doux, comme un long tissu que l'on agiterait dans le vent.
Je prends mes photos, c'est  le moment ou les merveilleuses volutes vont animer le ciel ...

-Bonjour! Ha! Vouaso!
....C'est l'un de mes potes qui dort dehors devant l'amirauté. Celui qui cherchait un peu de calme et d'ombre dans ma cour cet été...
Il veut parler et naturellement je remballe l'apn dans ma poche, c'est si rare qu'il s'arrête et apparemment il a des trucs à dire.
-Bonjour! Oui, les oiseaux, jolis...photos...
-Bon photos! .... Moi: Attila!
Ha oui, quand même...Attila! Je suis contente qu'il me donne son nom...enfin. Mais Attila, c'est pas rien!
-Guerrier! fait-il en dirigeant son pouce contre son coeur.
Je rigole et moi aussi, avec mon pouce levé et admiratif, je lui fait comprendre qu'un tel nom, c'est top. Même si on dort dehors.
-Moi secours catholique, apprendre français et après travail, ajoute t-il fièrement en bombant le torse. Hongrie dégueulasse (il apprend vite les mots clef) bébés et mamans dormir rue. Ark!
Je reconnais à peine le bonhomme imbibé d'alcool qui délirait sous mes fenêtres au mois d'août, je n'en crois pas mes oreilles, mais en y réfléchissant, c'est vrai qu'il a toujours essayé de se soustraire du petit groupe de malheureux qui trainent de rues en rues, un litron toujours à portée de désespoir...
Alors je veux y croire.
Attila le miraculé des trottoirs? Affaire à suivre!

 

Ils sont là, on ne peut pas se tromper quand on entend leur vaarme

Ils sont là, on ne peut pas se tromper quand on entend leur vaarme

Par petits groupes, on approche

Par petits groupes, on approche

le lieu de ralliement

le lieu de ralliement

TOP départ! les passagers en partance pour le maquis sont priés ....c'est parti!

TOP départ! les passagers en partance pour le maquis sont priés ....c'est parti!

La volute est en formation, elle va passer juste au-dessus de moi, c'est trop génial, mais ..."Bonjour, moi: Attila" :)

La volute est en formation, elle va passer juste au-dessus de moi, c'est trop génial, mais ..."Bonjour, moi: Attila" :)

Commenter cet article

mélanite 07/11/2016 19:23

Oui ce prénom se fête en Hangrie le 7 janvier, si tu le rencontre à ce moment-là...ça m'a l'air d'un compliqué, les noms et prénoms hongrois !!
https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9nomination_d%27une_personne_en_hongrois
Alors toi aussi tu écoutes ce que disent les oiseaux ?! c'est vrai que c'est impressionnant le raffut
qu'ils font au moment de se lever ou d'aller se coucher ! je suis tout à fait d'accord avec tes
transcriptions ;-))))
Si belles ces envolées et ces circonvolutions...
Beaux ces envols d'étourneaux, tu as de la chance d'avoir le spectacle

almanito 07/11/2016 19:38

Je parle à Attila et aux oiseaux, oui. Les autres sont moins bavards:))

Compliquée leur histoire de prénoms en effet mais Attila! Quel nom, ça en impose! :))

almanito 07/11/2016 19:32

Houla! Oui...du repos, hein Mélanite:))

mélanite 07/11/2016 19:24

pfffff Hongrie, rencontres, des redites, allez je vais canaper, bzoin de repos.....

jack 06/11/2016 14:23

Peut être n'y en avait-il qu'hun et que celui-ci j'espère remportera la vie qu"il souhaite

almanito 06/11/2016 14:36

On lui souhaite...

polly 06/11/2016 12:44

Et puis je suis heureuse pour Attila, sauf pour le nom qu'il s'est choisi! haha! brave guerrier de la vie.

almanito 06/11/2016 12:48

Tu crois qu'il l'a inventé? C'est un prénom courant en Hongrie je pense...

polly 06/11/2016 12:42

Leur danse m'impressionne toujours. Sur l'étang de Chancelade, tous les soirs, à la même heure, on les entend comme tu le racontes si bien, et quand la nuée est prête, allez GO, on danse d'un côté, puis on danse de l'autre, on trace dans le ciel nos joie du crépuscule. Parfois, les corneilles jalouses s'y mettent à leur tour, elles sont moins nombreuses, plus compactes... les étourneaux s'en vont plus loin.

almanito 06/11/2016 12:47

Je crois que les corneilles ne dédaigneraient pas d'en faire un festin, mais ils sont trop nombreux!

In the Mirror 06/11/2016 11:39

Ah ces vols d'étourneaux, comme c'est beau et impressionnant ! Je n'en vois pas autant à la campagne, ils sont beaucoup plus près des villes. Sympa de revoir Attila, il me semble avoir de la volonté, j'ai bon espoir pour ses projets.

almanito 06/11/2016 12:35

C'est fort possible qu'il y arrive parce qu'il n'est pas complètement désespéré, il a encore des forces pour bâtir pour peu qu'on l'aide un peu...

Nanegrub 06/11/2016 01:29

Une histoire magnifiquement contée, une de plus.
Tu devrais rassembler tous tes textes de rencontres et publier le recueil.

almanito 06/11/2016 07:01

Ouf y a un truc que je ne sais pas faire c'est ranger, trier classer, assembler et en plus il faudrait tout relire, corriger etc... et ensuite il faudrait trouver l'éditeur suicidaire :)))

emma 05/11/2016 21:03

Un pote Hun, c'est pas commun ! Magnifiques les vagues d'ètourneaux

almanito 05/11/2016 21:57

Pas pu photographier les volutes, j'ai papoté les petit potins du pote Hun. Avec lui au moins Rome ne craint rien!

Pascale DELALANDRE 05/11/2016 14:20

Merci pour ce texte et les sourires ;-)
J'adore rencontrer ces vols d'étourneau, mais depuis un moment, je n'en vois plus autant.
Une année, le ciel au dessus de ma maison en était totalement obscurci.
Je te souhaite une bonne journée Alma

almanito 05/11/2016 14:44

Alors ne les cherche pas, ils sont tous là! Tous les arbres de la ville sont squattés et nos voitures ...méconnaissables :)))

Pastelle 05/11/2016 13:57

Je rêve d'en revoir, de ces vols d'étourneaux. Je les avais rencontrés l'an dernier et je suis partie au même endroit, mais ils n'étaient pas encore au rendez vous. Tes photos sont chouettes et tu racontes bien leur organisation.
Je souhaite bonne chance à Attila aussi. :)

almanito 05/11/2016 14:45

J'espère pour lui, il a de grands projets!

les Caphys 05/11/2016 12:25

magnifique ta rencontre, j'espère qu'il s'en sortira ton Attila