Fantômes

Publié le par almanito

Gini et Simon
Marseille 1919...

Ils sont les fantômes doux et joyeux de ce lieu, Gini et Simon ont laissé l'empreinte de leur passage gravée sur le rebord de fenêtre de la grande maison rouge.
Les deux amants se fondent dans la pierre au fil du temps, ils étaient si jeunes et si lumineux que seul encore le grand soleil les révèle  comme un cadeau du temps passé et qu'on doit un peu pencher la tête pour les apercevoir. Ecoute, on entend les pas précipités de leur course poursuite dans le couloir et leurs souffles entrecoupés d'éclats de rire.
Les hautes façades de la stretta chuchotent leur secret les soirs d'été quand la ville s'endort et dans la brume tiède du matin les étoiles tombées dans le port racontent l'histoire de Simon et Gini. 

Fantômes

Commenter cet article

elsaxelle 14/07/2017 18:24

Presque 1 siècle, ça donne des frissons... l'amour s'inscrit à jamais.

almanito 14/07/2017 18:35

Je suis fascinée aussi, je me demande qui étaient ces amoureux et pour tout te dire je suis en train d'enquêter...

Carole 11/07/2017 01:43

C'est toujours si beau, ces vieilles inscriptions naïves. Finalement, l'amour peut résister au temps, s'il s'écrit sur les murs...

almanito 11/07/2017 17:46

L'idée qu'on en a en tout cas, oui ;)

carnetsparesseux 10/07/2017 12:02

deux prénoms, une date, et tu nous ouvres plein de pistes de rêverie, entre fantôme et torpille :)

almanito 10/07/2017 12:14

C'est en plus une maison qui appartint au Cardinal Fesch qui y logeait parait-il ses évêques et autres sbires, alors naturellement ces deux amoureux graveurs me semblent bien sympathiques et surprenants dans cet endroit devenu très bourgeois dès le début du siècle

fanfanchatblanc 10/07/2017 09:03

Les Roméo et Juliette de Marseille.. voilà qui aiguise l'imaginaire.. tu l'as joliment exprimé : leur amour indéfectible et peut-être contrarié... car la chanson dit qu'il n'y a pas d'amour heureux
Bonne journée Alma

almanito 10/07/2017 12:15

Oui oui, forcément contrarié sinon il n'y a pas d'histoire;)

In the Mirror 09/07/2017 22:49

Des empreintes qui seront à tout jamais gravées dans la pierre et reproduites sur ta photo. La date m'interpelle aussi et me fait poser des questions.
Ton texte est très beau !

almanito 09/07/2017 23:17

Oui la date permet d'imaginer plein de choses, il faudrait compulser des journaux de l'époque pour bâtir une histoire;)

CathyRose 09/07/2017 20:07

C'est très émouvant, et leur empreinte restera aussi longtemps que le vent ou la pluie le voudront bien ... Et puis un jour ils tomberont dans l'oubli ...
Belle soirée, bisous !
Cathy

almanito 09/07/2017 20:30

...et d'autres prénoms viendront :)

polly 09/07/2017 19:54

Très émouvantes ces inscriptions et tout ce que tu en devines derrière.

Et la date m'interpelle, terriblement, j'espère qu'ils sont restés joyeux, heureux longtemps.

almanito 09/07/2017 20:02

C'était juste après la guerre, il y avait à l'époque un dépôt de torpilles pas loin, va savoir si c'est ce qui avait amené Simon jusque là...L'imagination court vite :))

Mimi 09/07/2017 15:49

Ils sont encore là pour ceux qui savent encore les écouter et les apercevoir... J'ai failli passer à côté sans les voir, Merci !

almanito 09/07/2017 20:03

Merci à toi :)