Comédie

Publié le par almanito

 Comédie

Un vaste hall d'exposition abrité sous un bâtiment en préfabriqué.

Posé sur un sol en ciment, une vingtaine de box cloisonnés présentent salons, cuisines et salles de bains adaptables ou sur mesure pour faire de votre appartement, l'appartement idéal. Tout est pensé, mesuré, aménagé, décoré pour plaire au plus grand nombre.

Un groupe de vendeurs la plupart du temps désoeuvré, se moque des passants, lance de fines plaisanteries aux jeunes femmes qui s'arrêtent, rêveuses, devant la vitrine, multiplient les courbettes envers d'éventuels acheteurs dont on imite grossièrement la voix, les gestes et les mimiques une fois celui-ci parti, contrat signé.

Madame Chef jailli hors de sa mini sur le coup de onze heures, stretchée de faux cuir noir de la tête aux pied, le cou et les oreilles scintillant d'or et de breloques pour faire une entrée fracassante.

Le premier qui se trouve sur son chemin va en prendre pour son grade, aussi chacun retourne t-il à sa place, soudain concentré sur un bon de commande, une calculatrice ou un problème inexistant.

la femme de ménage continue son boulot dans son coin, rêvant de faire subir à madame Chef, les mêmes humiliations que celle-ci ne manque pas de lui infliger. Le doux menuisier marocain chargé de fixer les étagères n'a pas vu la foudre arriver sur lui. Pas de chance, une volée sonore d'insultes lui est crachée à la figure car une planche récalcitrante vient de tomber...

Monsieur fils numéro 1 toise son personnel en traversant le hall, suant dans sa chemise de satin synthétique, et rejoint monsieur père dans l'arrière boutique pour un rapport détaillé. Nul n'a le droit de rentrer dans ce bureau ou sont mises sur pied des stratégies de la plus haute importance.

Monsieur fils numéro 2, jovial et rondouillard , surnommé "le maillon faible" par le reste de la famille nourrie d'émissions culturelles, promène un sourire béat sur le tout, tandis que madame Chef tâte en douce les poches du blouson accroché au vestiaire, de la femme de ménage qui serait bien capable de faucher quelque chose avec sa tête de crevée.

Les fournitures, les produits, les chiffons sortent au compte gouttes du placard dont madame Chef seule, a la clef.

La femme de ménage s'en va en fin de matinée payée cash de quelques euros, le dos douloureux, se demandant quel est le metteur en scène de cette très mauvaise pièce et se promettant de trouver un rôle au plus vite dans une comédie plus légère.

Commenter cet article

Jonas D 06/02/2014 09:25

"Acta est fabula", comme disait Jules. Mais la représentation reprendra demain et pour une durée non fixée par la direction du théâtre. Alors cher public, entrez, entrez... dans le cimetière des Arlequins.
Jonas

almanitoo 06/02/2014 12:18

J'adore ce commentaire qui fait contre-poids à la faiblesse de mon texte, ;) merci Jonas

CathyRose 05/02/2014 20:49

Hélas certains en profitent, ils savent qu'il n'y a pas de travail, et que si un s'en va, il y en a 50 prêts à prendre la place ...
Très belle soirée !
Grosses bises
Cathy

almanitoo 05/02/2014 20:57

Je vois que tu connais le problème..
Bonne soirée Cathy

Naturaimer 05/02/2014 19:59

L'esclavagisme dans toute sa misère véridique !

almanitoo 05/02/2014 20:04

Cela y ressemble, encore aujourd'hui...

Elsaxelle 05/02/2014 16:32

S'il y a une justice sur Terre, j'espère qu'elle frappera certains d'entre eux !

almanitoo 05/02/2014 16:56

Sans les frapper de malheur, il faudrait juste qu'il y ait assez de travail partout pour que personne n'aille plus bosser chez eux et ceux de leur espèce.

jackie 05/02/2014 15:03

Criant de vérité… Mecii Almanito
Belle soirée

almanitoo 05/02/2014 15:12

Merci Jackie, à demain! ;)

les cafards 05/02/2014 15:01

quelle sacrée belle (si on peut dire) galerie de portraits ! du vécu ?

almanitoo 05/02/2014 15:12

Oui. Et cet endroit n'est pas unique, des tas de gens supportent ça tous les jours.

tardlesoir 05/02/2014 09:39

Très bien vu! Un monde très lointain pour moi mais on sent bien la réalité toute proche.

almanitoo 05/02/2014 12:35

Hélas rien d'inventé...

Mina. 05/02/2014 07:37

Ha tes mots sont d'une telle vérité... vie difficile . Bonne journée Almanito bisou

almanitoo 05/02/2014 07:46

Une très bonne journée à toi également, Mina :)

telos 05/02/2014 06:33

allège.....sourire..la vie

almanitoo 05/02/2014 07:33

Allège, comme tu dis

Carole 05/02/2014 01:24

Oui, c'est le "grand théâtre du monde". Des rôles toujours distribués en dépit du bon sens...
Ce qui nous manque c'est de croire qu'un jour, "les premiers seront les derniers"...

almanitoo 05/02/2014 07:32

C'est que ces "premiers" là, tenaient autrefois le rôle de derniers...

sereine 04/02/2014 23:09

Et pour avoir un bic neuf, toujours songer à rendre le bic mort, sinon, va au supermarché pour en avoir un autre.
Je connais ces chefs là.

almanitoo 05/02/2014 07:26

C'est exactement ça, mais le bic, c'est rien par rapport aux insultes envers un gars qui ne peut pas se défendre.

saravati 04/02/2014 22:38

J'adore cette mauvaise pièce que tu écris si bien :-)

almanitoo 05/02/2014 07:34

Très indulgente Saravati

PARADISALIA 04/02/2014 21:22

Certains partent travailler à reculons...On peut comprendre dans ce genre de situation...Bonne soirée Almanito Bises

almanitoo 04/02/2014 21:25

Dans ces cas là, il faut être "ailleurs" dans sa tête pour ne pas se laisser atteindre.
Bonne soirée à toi

brigitte 04/02/2014 20:50

tu appelles ça une comédie ? tragédie plutôt....... heureusement que ce n'est pas la vraie vie........

almanitoo 04/02/2014 20:58

Rien de plus réel, et encore j'ai "allégé", mais ce n'est pas non plus une tragédie.

MARIE 04/02/2014 20:23

Hélas, la vie est pleine de ce genre de comédie au scénario, mal écrit, rôles mal distribués, etc . Le grand horloger est bien mauvais auteur !

almanitoo 04/02/2014 20:31

Les mauvais auteurs diront que nous sommes mauvais public...

Anne-Marie 04/02/2014 19:35

Portrait au vitriol d'une famille d'employeurs guère sympathique et bien méprisante.Les rancœurs s'accumulent et la colère gronde en sourdine...Dans ce théâtre peu engageant, il est sans doute souhaitable de changer le décor et les acteurs!

almanitoo 04/02/2014 19:50

La pièce est hélas beaucoup jouée, un peu partout...

In the Mirror/Katia 04/02/2014 19:16

Mauvaise pièce, je ne sais pas mais la Madame l'est certainement (mauvaise) ...

almanitoo 04/02/2014 19:27

Madame Chef était une garce en effet
Mon texte est mauvais lui aussi, mais c'est une petite vengeance qui fait du bien :)))