L'artiste

Publié le par almanito

Il y a quelques jours, comme c'était la pleine lune, j'avais emporté mon appareil photo pour faire ma tournée du petit matin, sachant bien que mes images seraient une bien pâle copie du spectacle qu'elle offrait, que l'on ne verrait pas comme dans la réalité, ses yeux, son nez et sa bouche, mais tant pis.

La veille, en entrant dans le premier magasin où je travaille, j'avais eu la surprise d'y découvrir un invité, dormant comme un bébé sur l'un des bancs, qui s'était laissé emprisonner volontairement à la fermeture automatique des portes la veille au soir.

J'avançai tout en restant sur mes gardes car je ne l'avais jamais vu.
Monsieur? Monsieur! Ho! ....
Le gars roupillait du sommeil du juste, enveloppé, malgré la chaleur emmagasinée de la boutique, dans un sac de couchage d'où émergeait un visage poupin et bienheureux dans ses songes. C'est toujours triste de réveiller quelqu'un qui dort. Surtout un gars comme lui dont les rêves sont un refuge.
Mais tout de même, il fallait bien, avant de commencer mon travail, que je sache à quel coco j'avais à faire....
Mes appels restant vains, je me résignai à l'usage si élégant et féminin du coup de sifflet façon docker du Havre ou fort des Halles à Rungis qui eut son effet immédiat.
La forme grogna, se convulsa puis s'étira. Un grand gaillard dont les effluves se dégageant au moindre mouvement me firent reculer d'un pas.
Ne bougez pas, vous ne me gênez pas m'empressai-je de le rassurer dans l'espoir un peu sournois que l'odeur n'envahisse pas tout le périmètre.
Quelle heure? 5h35, répondis-je, consciente du réveil matutinal complètement inadmissible que je lui imposais.
Je suis Italien, en vacances, tou comprends? Fit-il d'un air de reproche.
Oui, je comprenais bien, j'étais désolée, mais il fallait bien que je fasse mon travail...
Va bene, dit-il, grand seigneur en se rallongeant, tou peux!
Je m'acquittais donc rapidement de ma tâche et avant de partir lui signalai l'existence des douches à la capitainerie et du centre social le plus proche.

Le lendemain, donc, je pénétrai encore plus tôt dans le magasin, souhaitant prendre de l'avance pour ensuite avoir le temps de faire mes photos de lune.
La lune, justement. Qui laissait, l'indiscrète, filtrer son rayon sur la surface luisante d'un postérieur ...conséquent et dénudé. C'est qu'il a eu très chaud cette nuit, mon touriste. A mon coup de sifflet que j'ai sadiquement voulu strident, il s'est redressé d'un sursaut sur la chose découverte.
Tant mieux.
Encore toi?! Quelle heure?
Je mens en lui répondant, sinon je vais lui gâcher sa journée.
Tou as vu, je suis lavé, dit-il fièrement en passant sa main sur son visage, effectivement propre.
Je vois. Dommage qu'il se soit arrêté à la base du cou, mais l'effort est louable.
Tou sais qué demain, tu ne me vois plous, je pars à Calvi! ...Je souis un artiste, tou sais? C'est pour ça, ils m'attendent à Calvi... tou vois, un peu vacances, un peu artiste... Dolce vita, tou comprends?
Ha, je continou les vacances! Allez, va, va, fais ton travail, qué moi je dois reposer encore en attendant le car....
Ce matin l'artiste avait en effet disparu. La pleine lune aussi.

L'artiste

Commenter cet article

cathycat 23/08/2016 18:44

Il a raison ! Calvi c'est beau aussi ! et les bonnes fragrances il faut les partager !!! Et toi veinarde qui a eu deux pleines lunes pour le même prix... Quand même tu es de bonne composition ! Le laisser profiter de son abri de fortune oui mais se faire presque reprocher de le déranger en travaillant, j'aurais peut-être vu rouge ! En tout cas j'aimerais bien entendre ton coup de sifflet ! :-))

almanito 23/08/2016 19:05

Ah il est terrible, même ma chienne qui est sourde sursaute:))

Je ne suis pas commode en fait, mais quand il s'agit de personnes comme lui, je trouve que ce n'est pas la peine d'en rajouter à leurs malheur. Il était sacrément gonflé mais ça m'a fait rire;)

fanfanchatblanc 23/08/2016 17:12

Hé il est des rencontres qui sortent de l'ordinaire.. hihihihi
Même pas peur l'artiste !!!
Bonne journée Alma

Jackie 22/08/2016 19:01

Ah ces artistes !!!
J'aime beaucoup la photo aussi
Merci Alma

emma 22/08/2016 13:45

bravo pour ta plume alerte qui n'a pas son pareil pour faire vivre les personnages, tu es un grand reporter, Alma !

almanito 22/08/2016 14:02

Ce sont les personnages qui sont des cas, mais j'ai ma carte de presse. A repasser.

Loïc 22/08/2016 11:45

Un personnage bien campé, truculent, pour un récit "cinégénique" (je veux dire qui appelle à être mis en scène), je ne sais pas si le mot existe.
Ecrimages.blogspot.com

almanito 22/08/2016 14:42

Alors c'est parfait :)

(Je t'ai mis un message sur ton blog dans contact au sujet des commentaires)

Loïc 22/08/2016 14:38

J'ai vérifié : Cinégénique = "ce que le cinéma met en valeur"

almanito 22/08/2016 13:56

Je ne sais pas mais il me plaît bien ce mot :))

In the Mirror 21/08/2016 19:45

2 lunes pour le même prix, elle est pas belle la vie et en plus celle d'un artiste !..
Tu ne lui a pas demandé ce qu'il faisait ? tu aurais pu lui parler de ton art, celui d'écrire d'excellents textes ;)

almanito 21/08/2016 19:48

Si lui est artiste, moi je suis Japonaise, puis je n'avais qu'une idée, celle de filer en vitesse pour respirer un peu d'air pur :))

Nanegrub 21/08/2016 17:14

Ta façon de raconter les choses est vraiment géniale. Alma, t'es une artiste, si si crois-moi.
Bisous

almanito 21/08/2016 17:22

Oui, du même genre que mon Pierrot... lunaire alors:))

Polly 21/08/2016 17:08

Héhé! C'est une rencontre odorante très amusante.
J'espère qu'à Calvi il trouvera les bains douches et une vie d'artiste plus sécurisée.

almanito 21/08/2016 17:12

Je crois que sa sensibilité d'artiste lui interdit l'eau... :))

MD 21/08/2016 16:57

Ma qu'est-ce ké tou veux ? C'est ça les artistes, et toi aussi dans ton genre ;-) sauf que toi tou te laves hé ? Bises Alma

almanito 21/08/2016 17:04

ha voui, à chaque changement de saison, mais je fais gaffe aux rayons de lune. On ne sais jamais :)

eMmA MessanA 21/08/2016 16:32

Ah tu racontes bien, Alma, et tu fais de belles lunes, en haut, en bas... ;)

almanito 21/08/2016 16:40

Naan, je n'ai pris que celle en haut !

Michèle 21/08/2016 16:31

Je l'ai vu la pleine lune... elle était rousse, mais beaucoup moins succulente que cette histoire, merci Alma pour ce moment de détente. amitiés

almanito 21/08/2016 16:42

Ha cela peut arriver que l'on en voit de toutes les couleurs, des lunes..Merci Michèle